Comment choisir les moyens d’enseignement


Autor: prof. Vlad Irina
Liceul Teoretic Ion Barbu, Pitești – Argeș

Pour avoir les meilleurs résultats quant à l’emploi des moyens d’enseignement, le professeur doit faire une analyse minutieuse de ses propres besoins et des besoins de ses élèves. Il s’agit de faire un choix adéquat des moyens qui servent le mieux pour qu’il atteigne ses buts. Pour garantir la réussite d’une classe de français, l’enseignant doit prendre en considération quelques variables lorsqu’il s’agit de sélecter tel ou tel moyen d’enseignement:
-les conditions matérielles. Il faut s’assurer d’avance que l’on possède tel ou tel texte ou CD, telle ou telle chanson, et que dans la classe ou dans le laboratoire il y a les moyens techniques nécessaires pour dérouler l’activité en question.
-la durée de l’activité pour laquelle on a besoin des moyens en question. Le professeur doit vérifier si l’activité qu’il se propose peut ou non s’encadrer dans l’économie de la classe de français; si ce n’est pas le cas, il faudra repenser le type d’activité et, par conséquent, les moyens;

-les objectifs et les compétences. Il faudra corréler les objectifs de la classe, les compétences et les moyens auxquels on pense pour anticiper sur les résultats possibles et faire les changements qui peuvent s’y imposer. Il faut prêter une attention particulière aux compétences que l’on se propose de développer chez les apprenants.
-le contenu de la classe. Le choix des moyens doit être fait tenant compte du contenu de la classe que l’on enseignera. Quels sont les meilleurs moyens pour enseigner la civilisation, la grammaire, l’orthographe?
-le type de classe. Pour une classe mixte ou de communication, il faudra recourir à des moyens différents ou de procéder à une ajustation des moyens existants, tout comme pour une classe qui vise l’évaluation ou la révision, l’emploi des moyens doit se faire différemment.
-les particularités des élèves. Quelles que soient les intentions du professeur et quels que soient les moyens dont il dispose la spécificité des élèves sera toujours le facteur qui dictera l’emploi des moyens didactiques. Il ne faudra jamais généraliser : si pour telle classe le recours aux ordinateurs a donné de très bons résultats, il est possible que pour une autre, le professeur soit obligé à employer des fiches ou des planches parce que les élèves ne sont pas si forts en informatique.
Nous voudrions mentionner que le choix des moyens est une question très délicate qui tient à l’intuition de l’enseignant et à ses connaissances techniques, didactiques et psychologiques. C’est pour cela qu’il faudra faire attention à la réaction des élèves pour avoir le feed-back à telle ou telle solution.